Trauma et hypnose ericksonienne

Le trauma et hypnose ericksonienne

Bonjour, cette fois je vous écris sur le trauma et comment l’hypnose ericksonienne peut vous aider à s’en sortir.

D’abord, qu’est-ce qu’est un « trauma »?

Selon Larousse, le trauma est l’abréviation du mot « traumatisme »., provenant du mot grec traumatismos. Ce qui veut dire « action de blesser ».

Les blessures peuvent être physiques ou bien psychiques. Les blessures psychiques se trouvent donc dans votre psyché, Esprit Inconscient, Subconscient, … 

Le trauma, comme nous le travaillons ensemble dans mon cabinet d’hypnose à Grenoble, est donc une blessure dans l’Inconscient, issue d’une action.

Quelles sont les actions qui produisent des traumas?

Je ne peux pas faire une liste, car chaque personne est différente et ce qu’est une blessure pour l’un entre nous, ne l’est pas pour l’autre.

Mais il y a un événement réel à l’origine de chaque blessure. Cet événement a pour caractéristique que la personne n’a pas pu, pour des raisons très variées, intervenir.

« J’ai rien pu faire. J’aurais du …. »

Comment se crée alors le trauma?

La création du trauma est dans l’absence d’action. La personne n’a pas pu intervenir et était complètement impuissante face à la situation.

L’Inconscient fige cet événement. L’événement est encapsulé et non intégré dans l’ensemble de la personne. Cette capsule reste cependant dans l’Inconscient et fait en sorte que la personne, même des années après, a des symptômes dans sa vie, qui l’empêche de vivre une bonne vie.

Comme chaque fois, je vous raconte un peu de moi même. Lorsque j’ai eu 6 ans j’ai reçu un appel assez « dérangeant ». C’était un abus sexuel à travers le fil de notre poste téléphonique. Pendant des années je n’y ai pas pensé.

Lors d’une méditation des larmes ont commencé à couler et le souvenir de cet appel est remonté de façon très concrète et nette. J’avais alors 26 ans.

J’étais impuissante, innocente, enfant et je m’en suis voulue.

« J’aurais du accrocher plus tôt. » me suis-je dit même encore à 26 ans.

Tout le monde me dirait: « Mais tu étais seulement une petite fille. Tu n’y es pour rien. »

Mon conscient comprenait ça : Je n’y étais pour rien. Et pourtant cette sensation que ”j’aurais du…”restait.

Je détestais appeler les gens. Mes oreilles devenaient toute rouges, parfois. Voilà le symptôme peut-être lié à cet appel.

D’ailleurs, la raison pour laquelle je raconte un peu de moi même, c’est abord que je ne veux pas raconter les histoires intimes de mes clients, même camouflées. Une autre raison est, que je trouve que la vie est le meilleure thérapeute. Tout est apprentissage.

Comment l’hypnose ericksonienne vous aide avec votre trauma:

J’ai appris de cet appel ce qu’est un abus, la culpabilité, le blocage, le déni, un souvenir qui restait pendant longtemps oublié, caché. De plus, j’ai appris ce que je ferai si jamais une choses pareille arrive à mon enfant. J’ai appris à en parler sans honte et sans culpabilité. J’ai appris à l’intégrer en moi thérapeute.

Tout est apprentissage dans la vie.

De Josick Guermeur et d’Xtrëma j’ai appris comment travailler le trauma en hypnose ericksonienne de manière a ce que vous puissiez le transformer en apprentissage et donc ressource.

Au plaisir de vous accompagner dans mon cabinet d’hypnose à Grenoble 🙂

Sandra Mayrhofer – contact

Hypnothérapeute à Grenoble

Hypnose ericksonienne Grenoble

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RDV Cabinet & Visio - Crenolib.fr Call Now Button